Atelier Arpentage autour du livre « La décroissance »

Share
La décroisssance

Dix questions pour comprendre et débattre

Arpentage ? C’est une méthode de lecture collective issue de la culture ouvrière (cercle ouvrier), réutilisée par les mouvements de résistance pendant la seconde guerre mondiale (autour de Dumazedier) et diffusée plus largement par Peuple et Culture à partir des années 1950. (Voir fiche de présentation sur le site de La Trouvaille).

Pourquoi le thème de la Décroissance ? « Doux rêve, dangereuse utopie, projet réactionnaire, on a tout entendu à propos de la décroissance, qui suscite souvent une condescendance amusée ou une méfiance instinctive (…). » C’est ce qui a motivé les auteurs a proposer un petit livre didactique organisé autour de dix questions, pour mieux comprendre la diversité de points de vue que recouvre ce concept et pour permettre d’engager la discussion et le débat sur une question d’une actualité brûlante.

 

Pour qui ? Ouvert à tous-tes. Cet atelier est proposé à la suite de la conférence gesticulée « TIC#TAC, le Temps c’est de l’Argent » présenté par Philippe Cazeneuve le 16 février au Théâtre de la Mouche. Mais il n’est pas nécessaire d’avoir participé à la conférence et encore moins d’avoir lu le livre avant.

Quand ? Samedi 5 mars, de 10h à 16h (Repas du midi partagé sur place avec ce que chacun amène).

Où ? Centre social & culturel des Barolles, 48/50 Allée des Basses Barolles, 69230 Saint-Genis-Laval

Le livre : Denis Bayon, Fabrice Flipo, François Schneider, La décroissance. Dix questions pour comprendre et débattre, Paris, La Découverte, coll. « La Découverte Poche / Essais », 2012, 248 p., ISBN : 9782707173133.

Qui organise ? L’Association l’Écoclicot

Qui anime ? Philippe Cazeneuve (Savoir en Actes)

Inscriptions :  Pour des questions de capacité de salle, Merci de vous inscrire impérativement par mail ou sur le framadate : https://framadate.org/JN9tDtjRI6HHewqt

Table des matière de l’ouvrage

Introduction
Où l’on se demande d’où vient ce mot nouveau qui dérange tant

1. Que signifie « décroissance » ?
Où l’on tente de déterrer quelques racines conceptuelles d’une vaste mouvance hétéroclite

2. La décroissance, une idée neuve, ou un vieille idée réactionnaire ?
Où l’on montre que, dans un monde nouveau et souvent inquiétant, certains ne se contentent pas des vieilles formules réchauffées

3. Pourquoi la décroissance et pas le « développement durable » ?
Où il est utile de rappeler le sens d’une expression dont il est fait usage de façon fréquente et incontestée

4. La décroissance, est-ce la fin du progrès scientifique et technique ?
Où il apparaît que le retour aux cavernes humides et aux chandelles n’est pas précisément le modèle en vogue, même chez les radicaux irresponsables

5. La décroissance est-elle malthusienne ?
Où il est montré que, contrairement aux apparences, le sinistre pasteur Malthus n’est décidément pas la tasse de thé des objecteurs de croissance

6. La décroissance, privation ou joie de vivre ?
Où l’on se demande sérieusement si les habitants des État-Unis sont vraiment plus heureux que ceux du Bhoutan

7. La décroissance, c’est la récession, le chômage, la fin de l’économie de marché ?
Où il est montré qu’il est imprudent d’accuser les dissidents de vouloir propager les maux distillés par le système qu’ils critiquent

8. La décroissance concerne-t-elle les pays du Sud ?
Où il apparaît que la mondialisation montrerait une bien meilleure figure si l’«Occident» prenait au sérieux les choix de vie des «sous-développés»

9. La décroissance n’implique t-elle pas une vision dirigiste/autoritaire de la politique ?
Où l’on se rassure, aucune prise du Palais d’Hiver ne se profile à l’horizon de la décroissance

10. Pour conclure, que signifierait concrètement une politique de décroissance ?
Où les choses se compliquent encore un plus et où lecteurs et lectrices devront eux-mêmes poursuivre l’histoire

Postface à l’édition de 2012
Au coeur de l’effondrement économique, la pertinence des lectures décroissantes.

 

Voir au sujet de ce livre, le compte-rendu de lecture de Pascal Décarpes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *