Something new this month, Pr. Sysnetoua ?

A few my nephew ! En effet, le monde de l’énergie continue de bouger vite et fort en ce moment…

D’une part, les énergies renouvelables confirment une percée, même si leur part actuelle dans le bouquet énergétique reste minoritaire.

Un signe parmi d’autres : d’après un rapport de l’Irena (Agence internationale des énergies renouvelables), le secteur des énergies renouvelables emploie 8,1 millions de personnes dans le monde (hors grande hydraulique), en augmentation de 5 % par rapport à l’année dernière.

D’autre part, le nucléaire stagne au niveau mondial et rencontre de grandes difficultés en France : inculpation d’Anne Lauvergeon, l’ancienne patronne d’AREVA, pour présentation de comptes inexacts et diffusion de fausses informations …, déficit record (4.8 milliards d’Euros en 2014 !) pour la même société, accusation toujours pour AREVA d’avoir triché sur les contrôles de qualité des cuves de réacteurs EPR en construction ( !), démission du directeur financier d’EDF, Thomas Piquemal, en désaccord profond avec sa direction sur le projet de construction de 2 réacteurs EPR en Angleterre, perspectives financières très sombres pour EDF qui, voulant allonger à 60 ans la durée d’exploitation de ses centrales nucléaires, doit budgéter 100 milliards d’Euros pour leur rénovation, tout en encaissant une baisse des tarifs de gros de l’électricité … Équation de moins en moins simple et solutions de moins en moins évidentes !

Enfin, le pétrole après avoir vu son prix passer de 90 à 30$ le baril ces dernières années, remonte actuellement à 50$, ce qui est une bonne nouvelle, car économiser une ressource aussi peu chère était une vraie gageure qui s’opposait à l’évolution inévitable renouvelables / sobriété / efficacité prônée par exemple par NégaWatt.

Autrement dit, ce domaine reste compliqué à analyser et encore plus à prévoir dans le détail … Et ça tombe bien, car le professeur Sysnetoua n’est pas un bureau d’étude ayant vocation à prévoir quoique ce soit : le professeur jubile à simplement mettre en lumière pour vous quelques évolutions qui lui semblent comme à beaucoup d’autres, inéluctables. Son but est de parler des tendances et objectifs des transitions amorcées, et non pas de la façon détaillée dont celles-ci s’accompliront …

Et de parler de ces tendances en rappelant, martelant, affirmant, confirmant, … que les plus belles des avancées techniques n’ont de valeur que si les citoyens les décident, les valident, les acceptent … : pas très intéressant de rajouter une isolation à sa maison si on laisse ses fenêtres ouvertes … ni d’acheter une voiture plus économe si on la conduit pied au plancher …

Amitiés !

Pour le professeur, son assistant

Jean-Pierre Reinmann

Voir les prochaines interventions du Pr Sysnetoua : http://savoirenactes.info/events/categories/sysnetoua/

2 comments for “Something new this month, Pr. Sysnetoua ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *