Auteur : admin

Vidéos Bande-annonce & Interview sur la conf Robots

Share

La bande-annonce

« De quelle Humanité le Robot est-il l’avenir ? »
Extraits filmés lors de la résidence de création à la MJC Monplaisir à Lyon
(juillet 2017 – durée : 4 mn)

L’interview

Philippe Cazeneuve parle de sa nouvelle conférence gesticulée
« De quelle Humanité le Robot est-il l’avenir ? »
Entretien réalisé par Yves Bourget aux RMLL 2017 (Rencontres Mondiales du Logiciel Libre) à Saint-Etienne 5 juillet 2017.

Extrait 1 sur 5


Pourquoi avoir choisi ce thème des robots ? Quels enjeux y-a-t-il autour de cette question ?

Extrait 2 sur 5

De quoi parle ta conférence ? A qui cela s’adresse-t-il ?

Extrait 3 sur 5

Quel impact de la robotisation sur le travail ?

Extrait 4 sur 5

En quoi la question des robots te touche-t-elle personnellement ?

Extrait 5 sur 5

Trop de robots ? Comment résister ? C’est quoi la solution ?

Robots : bibliographie et autres sources d’infos

Share

(en construction)

Pour compléter ou vérifier les sources de ce que je raconte dans la conf’ …

Livres :

  • Brynjolfsson Erik & McAfee Andrew, Race Against The Machine : How the Digital Revolution is Accelerating Innovation, Driving Productivity, and Irreversibly Transforming Employment and the Economy, Digital Frontier Press, 2011. [raceagainstthemachine.com]

Journaux & Revues :

  •  

Conférences :

Multimedia :

  • Les robots vont-ils nous remplacer ? (FranceTV Éducation – série Decod’éco – 2017)

  • Le robot coréen Raptor court plus vite qu’Usain Bolt (46 km/h)

Sources de données (en ligne) :

Le tracteur passe toujours deux fois …

Share

« Du tracteur à l’âne » : Une conférence gesticulée de Marc Pion à ne pas rater !

Vous l’avez peut-être loupée en janvier dernier à la MPT des Rancy … mais le tracteur passe toujours 2 fois 😉

Vendredi 1er septembre à 20h30 à Soucieu-en-Jarrest (17 km au sud-ouest de Lyon)

Du tracteur à l'âne - conf gesticulée de Marc Pion

C’est l’histoire d’un paysan qui, à l’âge de 12 ans, découvre et déteste le tracteur et qui aujourd’hui travaille la terre avec des ânes. C’est aussi l’évocation de l’exode rural, de la Politique Agricole Commune et des politiques publiques agricoles.
C’est le parcours d’un jeune couple qui s’endette pour devenir “exploitant agricole” et qui comprends que son salut viendra de l’agriculture paysanne.

C’est l’histoire du syndicalisme, des luttes paysannes et en particulier de Bernard Lambert, de la place de la femme et du patriarcat en agriculture ..
. C’est surtout la prise de conscience que le temps libre et la réflexion collective sont des moteurs essentiels de l’émancipation.

Cela se passe au Chapi (Place du Pillot), où depuis 3 ans chaque vendredi de 16h30 à 19h se déroule un marché bio couvert animé par des producteurs locaux (légumes, fruits, fromages, pain, jus de fruits, vin, bière, viande une semaine sur 2).

Vous êtes les bienvenu.e.s entre 19h et 20h30 pour un pique-nique partagé tiré du panier, avec vos spécialités ou les produits fraichement achetés au marché, … Le bar sera ouvert dès 19h et après la conférence.

Au plaisir de vous y retrouver 🙂

De quelle Humanité le robot est-il l’avenir ?

Share
Conférence gesticulée "De quelle Humanité le robot est-il l'avenir ?"

Résidence de création – MJC Monplaisir Lyon – juillet 2017 (Photo : Valeska Muller)

Une conférence gesticulée
de Philippe Cazeneuve

(avec la participation exceptionnelle de R2D2)

Durée : 1h30

 

L’actualité de la robotique et de l’Intelligence artificielle apporte chaque semaine de nouveaux sujets de débats : la voiture sans chauffeur, la livraison par des drones, les chatbots et les assistants personnels, le travail du consommateur, les systèmes de prévision ou de décision construits sur des masses de données collectées à notre insu, le statut juridique de la « personne électronique » …

A quoi ressemblera travail de demain ? Une société robotisée est-elle forcément une société déshumanisée ? L’inquiétude face à ses mutations à venir est-elle un truc de vieux cons ?

Après TIC-TAC, le Temps c’est de l’Argent, conférence gesticulée qui questionnait le rôle du numérique sur l’accélération de nos rythmes de vie, Philippe Cazeneuve propose en avant-première des extraits de sa nouvelle création en cours de construction.

Quelques dates :

  • 16 février 2017 – Semaine « Quels drones d’engins ? » – Centre social La Carnière – St Priest (69)
  • 17 février 2017 – Ouverture du festival de conférences gesticulées – Alternatibar – Lyon 1er
  • 2 avril 2017 – Journées du Logiciel Libre – MPT Rancy – Lyon 3e
  • 1er Juillet 2017 – Fête de la Place – Centre social et culturel les 7 Lieux – Hauteville-Lompdes (01)
  • 3-4 juillet 2017 – Résidence de création – MJC Monplaisir – Lyon 8e
  • 5 juillet 2017 – Rencontres Mondiales du Logiciel Libre – Saint-Etienne
  • 27 août 2017 – Bigre Rencontre – Sète

23 novembre 20171ère présentation de la conférence complète – MJC Monplaisir – Lyon 8e

Les photos du festival Lâcher de gesticules 2017

Share

Lâcher de Gesticules : les photos !

Lâcher de gesticules à Lyon

Ce 1er Festival de Conférences gesticulées à Lyon est une co-production de l’association Savoir en Actes avec 4 MJC lyonnaises : Monplaisir (8e), Montchat (3e), Les Rancy (3e), Duchère (9e).

Il a proposé en soirées 5 conférences gesticulées ainsi que des ateliers d’approfondissement en matinée et après-midi. Plus d’infos sur le site du festival www.festiconfslyon.fr

En janvier, faites le plein de Conférences gesticulées

Share

La Décroyance - jean-Philippe Smadja

Du tracteur à l'âne - Marc Pion

En 2017, on arrête de faire les con(necté.e)s !

Share

offlineL’article 55 de la loi Travail est entré en vigueur au 1er janvier. Il institue un nouveau « droit à la déconnexion » pour les employés des entreprises de plus de 50 salariés.

Ainsi l’employeur doit mettre en place des « dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale ». Cela peut conduire à élaborer une charte, précisant « les modalités de l’exercice du droit à la déconnexion » et à prévoir des « actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques ».

Certains trouvent cela stupide, irréaliste, inapplicable, … D’autres soulignent qu’il peut être pratique quelquefois de travailler depuis chez soi pour mieux concilier obligations professionnelles et contraintes horaires avec de jeunes enfants.

Quoi qu’on pense de cette loi, globalement ou sur ce point précis, cette notion de « Droit à la déconnexion » constitue une avancée majeure dans les mentalités.