Je suis venu, j’ai vu, j’écru !

Ils ou elles sont venus, ont vu à la conférence, sont repartus et nous ont (gentiment) écru. Voilu ce qui mérite d’être lu … l’eusses-tu cru ?

N’hésitez pas vous aussi à donner vos impressions en laissant un commentaire en bas de cette page ou bien par mail contact [at] savoirenactes.info

Les mots sont justes, simples de compréhension, provocateur pour que le public soit toujours à l’écoute et dynamique par ses démos !

Tellement criant de vérités, chacun se retrouve, et par avec sa réflexion propre à travailler.

L’intervenant a un réel talent d’orateur.

Accessible à tous, il faut vraiment promouvoir cette conférence, le mot ne fait plus peur en sortant.

Je trouve la conférence gesticulée très attractive et j’ai le sentiment de mieux mémoriser les explications.

Ce que j’ai aimé surtout c’est le fait que cette conférence soit « jouée » comme une vraie pièce de théâtre ce qui la rend bien plus vivante qu’un simple cours théorique, les références historiques et les anecdotes impliquant la participation du public nous permettent de nous instruire en nous distrayant, on ne voit pas le temps passer, un comble vu le thème de la conférence !!!

Philippe a un vrai talent d’acteur (à mon avis) !

J’ai passé une très bonne soirée mon seul bémol est que le public ne se composait que de personnes qui, comme moi, ont vécu plus de la moitié de leur vie sans toutes ces technologies et donc analysent leur utilité et leur danger avec beaucoup de recul. Mais elle n’a donc pas atteint le public le plus concerné : celui qui se réveille et s’endort avec l’Iphone au bout des doigts et ne veut rien retenir par cœur sous prétexte que tout est dans l’ordi ! Bref nos enfants ou petits-enfants … Mais je n’ai pas de solution, hélas, pour convaincre ces générations de l’urgence de se déconnecter (parfois) et de se recentrer sur sa propre vie et ses propres valeurs. Votre démarche cependant est très utile, poursuivez-là avec tous mes encouragements.

Cette réflexion sur le temps et la conso m’est propre depuis longtemps, cela m’a confortée, je me sens moins seule !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *