Share
PhilouVignetteBD

« Téléphone, télévision, tablette ordinateur, console de jeu … nous sommes cernés par une meute d’écrans.
Nous avons introduit les écrans dans nos vies et ils dévorent le temps des enfants … tout comme celui des parents ! »

Serions-nous devenus esclaves de ces écrans qui devaient nous rendre plus libres ?
Et si on essayait de bien vivre ensemble, connecté·e·s au Monde et aux autres,
avec moins d’écrans et plus de convivialité.

Publics

Ados + 11 ans, Parents, Enseignant·e·s, Animateurs·trices, Professionnels de l'Éducation ...

Durée : 1h30

Échanges avec le public inclus

Co-production

avec R2AS Réseau territorial des MJC Rhône-Ain-Saône

Création 2019

Résidence de création à Montluel - MJC de la Côtière et Théâtre des Augustins (Ain)

Ça commence comme dans un conte

La Fée Lectricité
Le Renard
La Fée Tes devoirs
L'Ogre Googol
La Fée Zbook
Le Petit Chapeau rond rouge
La petite poucette
Previous
Next

Le laboratoire du Professeur G. Nius

 

« C’est gentil de me rendre visite dans mon labo, d’habitude je ne vois pas grand monde …

On m’a demandé d’apporter un éclairage scientifique à ce spectacle. Je vais m’y employer ! » 

Previous
Next
DiaposProfGNius.025

«Nous sommes face à un paradoxe, plus les écrans se multiplient, plus ils sont riquiqui … mais le temps passé sur les écrans lui ne cesse d’augmenter. »

« Au début nous étions captivés par les écrans, maintenant nous sommes devenus captifs. »

Ça se termine comme dans un film

PhilouVignetteBD

« Il y a deux types de liens : les liens qui nous lient, qui nous attachent, qui font de nous des prisonniers ...
et ceux qui nous relient à d’autres et nous permettent de nous libérer de notre solitude. »

DiaposProfGNius.026

Libres de nos usages ou esclaves des écrans ?

Aujourd’hui, beaucoup de jeunes pensent savoir utiliser les écrans … mais en fait ignorent qu’ils·elles sont utilisés par les écrans … ou plus exactement par « les loups » qui se cachent derrière les écrans : les GAFA ou autres grand groupes constituant des monopoles plus puissants que les plus grands états.

A propos

Philippe Cazeneuve

35 ans *

* d'expérience !

A été coureur de 100 m, éducateur sportif, ceinture noire de sociologie, scénariste de logiciels éducatifs, didacticien des sciences, ingénieur pédagogique, réducteur de fracture numérique, formateur-conseil, conférencier … avant que l’art de la parole gesticulée ne le saisisse en plein vol ! Il propose des conférences gesticulées qui questionnent nos usages numériques :

  • TIC-TAC, le Temps c’est de l’Argent – Plus il y a de techno, plus ça va vite, plus on gagne du temps ... et moins on en a ! (création en 2013).
  • De quelle Humanité le Robot est-il l’avenir ? - A quoi rêvent les robots ... A quoi ressemblera le travail demain ? (création en 2017).

Savoir en Actes

Association d’Éducation Permanente créée en 2013 dont l’objet est de : Questionner les usages des technologies, Développer un regard citoyen critique, Diffuser recherches et initiatives au service de la transformation sociale.
Co- organise depuis 2017 avec les MJC de Lyon & environs, le Festival de conférences gesticulées Agitons nos idées !!!

R.U.E du Soleil

Savoir en Actes s’est associée avec Caroline Bustos de la Compagnie R.U.E du Soleil, afin d’explorer le sujet via des ateliers de Théâtre-Forum menés de janvier à juin 2019 sur le département de l’Ain, auprès d’une soixantaine d’ados et pré-ados.
Ces ateliers ont permis de recueillir : témoignages, expériences, questions, perceptions des risques et bénéfices de l’usage des écrans, du point de vue des jeunes et de leurs parents.
Les ateliers ont pu avoir lieu grâce aux partenariats existants entre les MJC et les établissements suivants : Centre social Le Lavoir (Ambérieu-en- Bugey), Centre social de la Reyssouze et Lycée Professionnel Marcelle Pardé (Bourg-en-Bresse), Collège Émile Cizain (Montluel), Collège Jean Compagnon (Reyrieux).

R2AS - Union territoriale des MJC

A compléter …

Les contenus abordés

Réglement & cadre légal

  • Les Conditions Générales d’Utilisation (CGU) : Cliquer sur Ok, c’est comme signer un contrat.
  • Le Réglement Général pour la Protection des Données (RGPD) : Majorité numérique à 15 ans.
  • Droit à l’image et respect de la vie privée (Code Civil – art. 9)

Santé & Cognition

  • Surcharge cognitive : notre cerveau n’est pas multi- tâches un contrat.
  • Capacité de concentration : diminue avec la pratique intense des écrans (Bruno Patino)
  • Troubles du sommeil : La lumière bleue des écrans stimule fortement les récepteurs de la rétine et dérègle l’horloge biologique.

Économie du numérique

  • Captation de l’attention : des applications et des jeux conçus pour être addictifs
  • Monétisation des données personnelles : Si c’est gratuit, c’est toi le produit !
  • Économie collaborative : Ce qui est à toi est à moi =><= Économie du partage : Ce qui est à moi est à toi.

Éducation & Parentalité

  • Définir un cadre ensemble : Pas d’écrans dans les chambres, ni pendant les repas
  • Se fixer des objectifs : Si je passe 1h devant l’écran, je fais 1h d’activité physique
  • Poser des limites : Il y a un âge pour tout (Serge Tisseron)

Ce qu'en pensent
les pros de l'Éducation

J'ai trouvé cette conférence très vivante et très agréable.
Interaction avec les spectateurs sympathique et le contenu est riche et très accessible.
Les élèves ont aussi beaucoup apprécié.
CPE en Lycée professionnel
J’ai trouvé la conférence très sympa, les parties jouées étaient très pédagogiques, poétiques et intéressantes pour les jeunes. Les questions aux élèves les mettaient face à la réalité des réseaux sociaux : cela en a effrayé plus d’un. Les élèves ont beaucoup aimé, surtout le professeur Genius.
Professeure en Collège
La partie théâtrale, très appréciée, d'abord pour l'humour, mais aussi pour les informations. Le quizz a été un franc succès, c'est cette partie que je vais exploiter en classe : grâce à cette approche ludique, théâtrale, les informations sont mieux passées.
Professeure en Collège
Le choix de présenter la conférence sous forme de conte a permis de capter et garder l'attention des élèves. Ce moment m'a aussi permis de me remettre à jour sur des notions en rapport avec l'Internet et les réseaux sociaux.
Professeur documentaliste en Collège

Foire aux questions

  • J’ai passé 30 ans de ma vie professionnelle à concevoir, développer, et accompagner la diffusion des technologies et usages du numérique.
    Comme formateur et médiateur numérique, j’aidais les personnes à « apprivoiser les technologies » pour ne plus en avoir peur.
    Aujourd’hui, les usagers avertis passent davantage de temps à se protéger des risques des technologies qu’à les utiliser en pleine confiance.
  • Ce n’est pas une conférence sur « les dangers des écrans », comme il existe des interventions sur les dangers de l’alcool, du tabac et autres drogues.
  • Je ne suis pas médecin ou psychologue et ma clé d’entrée dans le sujet vient des sciences sociales : sociologie, pédagogie et aussi un peu d’économie.
  • Voulons nous encourager la consommation d’images, via un modèle économique de gratuité basée sur la captation de nos données personnelles ?
  • Sans parler de l’impact environnemental désastreux de nos usages numériques, qui contribuent aujourd’hui davantage au réchauffement climatique que les voyages aériens (et autant que la circulation automobile d’ici 5 ans).
  • Il n’est pas question de « se passer des écrans », je suis le premier à m’en servir, mais d’apprendre à mieux les utiliser.
  • Cela peut conduire à moins les utiliser, afin de privilégier les contacts humains directs, sans le filtre déformant des écrans.
  • Ou bien encore de privilégier certains usages ou certaines applications par rapport à d’autres.