Catégorie : Actualités

Internet, la pollution cachée

Share

Dernière minute : Ce documentaire (1h10) a été diffusé sur France 5 le 17 juin à 21h35. Il sera rediffusé sur la même chaine le 5 juillet à 0h25.

J’ai découvert grâce à l’émission de Mathieu Vidard « La tête au carré » du lundi 4 novembre sur « Les e-déchets ou l’impact environnemental des TIC » , le documentaire de Laurent Lichtenstein et Coline Tison « Internet, la pollution cachée » qui a été présenté le 5 octobre dernier dans le cadre du festival Pariscience au Grand amphithéâtre du Muséum National d’Histoire Naturelle. Voir bande-annonce suivante :

Une ressource intéressante pour aborder l’impact environnemental de l’internet, qui permet d’aller plus loin sur cette question que j’aborde trop rapidement dans la conférence « TIC-TAC, le temps c’est de l’argent« .

Si vous ne pouvez voir ce documentaire, vous trouverez pas mal d’infos sur le sujet dans :

22 v’la l’printemps !

Share

Après les premières représentations à l’automne 2013, j’ai fait une petite pause pour retravailler le contenu, prospecter des lieux d’accueil possibles et structurer la communication, en mutualisant l’effort de diffusion avec Jean-Pierre Reinmann, alias Professeur Kiddonk Sysnetoua.

Pour la Conférence TIC#TAC, le temps c’est de l’argent, 5 dates sont déjà programmées d’ici l’été (voir Agenda) :

  • trois en avril à Saint Pierre d’Aurillac (Gironde), à Romans-sur-Isère (Drôme), à Saint-Priest (Rhône) ;
  • une en juin dans le cadre du Festival de l’Arbre bleu (Anjou) ;
  • une en juillet lors du Forum des Usages Coopératifs à Brest.

Il y aura peut-être encore une ou deux dates qui pourraient s’ajouter, on y travaille ! 😉

Mais ensuite, le travail de prospection et de diffusion sera tourné résolument vers la saison 2014-2015.

Névrose Sécuritaire Avancée (NSA)

Share
Névrose sécuritaire avancée

Névrose sécuritaire avancée (by jcfrog)

« En raison des risques toujours accrus de terrorisme et de piratage industriel, le gouvernement a décoché un nouveau projet de loi dans un soucis de sécurité nationale bien naturel qui rassurera tout bon citoyen en lui imposant de déposer un double de ses clés d’habitations et de véhicules à la mairie de son lieu de résidence principale.

18 octobre 2013 – Brest – Hotel de Ville

Share
Plaquette Brest en Biens communs

Extrait de la plaquette Brest en Biens communs 2013

La seconde représentation publique de la conférence gesticulée « TIC-TAC, le temps c’est de l’argent » s’est déroulée le vendredi 18 octobre 2013 dans un salon de l’Hôtel de ville de Brest, dans le cadre de la 3ème édition des rencontres « Brest en Biens communs ».

 

Une quarantaine de personnes avait fait le déplacement, toutes générations confondues. A la fin de la conférence, la discussion s’est engagée dans la salle avec facilité, autour des expériences individuelles de chacun à propos de cette accélération du temps.

 

Brest - 18/10/13 (Photo : Elisabeth Le Faucheur)

Brest – 18/10/13 (Photo : Elisabeth Le Faucheur)

La conférence délie les langues et de nombreuses personnes sont restées pour poursuivre l’échange autour d’un pot offert par la Ville.

Il y a un début à tout

Share

Lyon en Biens communsDans le cadre de la semaine « Lyon en Biens communs », le Café des Possibles de la MJC de la Duchère a accueilli le vendredi 11 octobre 2013 à 19h la première représentation publique de la conférence gesticulée « TIC-TAC, le temps c’est de l’argent ».

Une quarantaine de participants ont bravé les difficultés de circulation dues à un accident dans le tunnel sous Fourvière. Certains ont passé plus d’une heure et demie dans les embouteillages … et la conférence a démarré avec 3/4 h de retard ! Nous étions déjà au coeur du sujet …

Tic-Tac, le Temps c’est de l’Argent

Share

Ce spectacle nous entraine dans une réflexion sur l’accélération du temps à partir d’un paradoxe : plus on invente des techniques pour gagner du temps … et moins on a de temps disponible !

La partie d’échecs perdue en 1997 par Gary Kasparov contre l’ordinateur Deep Blue d’IBM marque-t-elle le début de la fin d’une informatique maîtrisée par l’humain ? La place prise par le trading à haute fréquence au sein des places boursières mondiales semblerait aujourd’hui le confirmer.